Le point sur les idées reçues sur les tatouages et la plage

L’été est le moment idéal pour arborer son tatouage à la vue de tous pourtant il existe certaines idées reçues quant à son exposition au soleil, au sable, à la mer, … bref, à la plage en général. Qu’en est-il de ces affirmations ? Doit-en s’en méfier ou au contraire les prendre très au sérieux ? Voici de plus amples informations afin de faire le point là-dessus.


Il est interdit de s’exposer au soleil si le tatouage est récent

Il est interdit de s’exposer au soleil si le tatouage est récent

Il est interdit de s’exposer au soleil si le tatouage est récent

Cette affirmation est vraie. En effet, lorsque l’on vient tout juste de se faire tatouer, il n’est pas encore conseillé de s’exposer au soleil car le tatouage est encore considéré comme une plaie en voie de cicatrisation. Il va ainsi falloir se protéger efficacement contre les rayons ultra-violets en restant aussi souvent que possible à l’ombre. Cela doit durer le temps que le tatouage soit bien sec, ce qui dépend de la partie tatouée, de la peau de chacun et de l’ampleur du motif. Il faut compter environ  entre 5 jours et deux semaines. Une exposition au soleil risque d’entraver à la cicatrisation de la plaie en causant des douleurs, des brulures ou des boursouflures, ce qui altérera le tatouage réalisé et causera des infections de la peau dans le pire des cas. Au cas où vos vacances se passent dans des endroits où les ombres manquent, couvrez la zone tatouée à l’aide d’un vêtement ample pour éviter les frottements, et de préférence en coton car les matières synthétiques sont connues pour irriter la peau.

Il est autorisé de se baigner avec un pansement même si le tatouage est récent

Il est autorisé de se baigner avec un pansement même si le tatouage est récent

Il est autorisé de se baigner avec un pansement même si le tatouage est récent

Cette affirmation est fausse. D’abord, un tatouage ne devrait pas être protégé à l’aide d’un pansement ou d’une compresse comprenant du film transparent. Comme il s’agit d’une plaie comme tant d’autres, la cicatrisation se fait mieux à l’air libre. Ce type de pansement n’est conseillé que juste après l’opération, à la sortie du studio de tatouage. De plus, en posant une compresse dessus, le tatouage risque d’étouffer, ce qui ralentira le processus de cicatrisation et compliquera ensuite les choses. La sueur due au film transparent qui fait transpirer la peau risque  par ailleurs d’altérer le motif en estompant les couleurs. Ensuite, si le pansement est interdit, la baignade avec elle aussi. De toutes manière, avec ou sans une compresse, se baigner avec un tatouage frais n’est pas une bonne idée. L’eau flétri la peau ce qui peut dégorger l’encre. Dans la mer, avec le sel ou alors dans la piscine avec le chlore, l’altération du motif tatoué se fera encore plus rapidement, avec des risques de complications sur la peau. Après un tatouage récent, il vaut donc mieux rester au sec pendant au moins deux semaines le temps la cicatrisation se fasse bien. Lorsque l’on veut exposer son tatouage en bikini à la piscine ou sur la plage, il vaut donc mieux le réaliser bien à l’avance.

Le sable altère les tatouages

Le sable altère les tatouages

Le sable altère les tatouages

Encore fausse comme idée reçue car même si le sable est abrasif, le tatouage ne risque pas de s’effacer à moins de se gommer le corps avec des grains de sable ou de se rouler dessus sur une longue distance. Mais cela n’est valable que pour les tatouages bien secs car ceux ayant été réalisés récemment doivent tout de même fuir le sable. La raison n’est pas sa propriété abrasive mais juste parce qu’une plaie doit être gardée propre, loin de tout élément extérieur comme la poussière, le sable, etc. de peur de créer une infection.


La protection est la même quelle que soit la couleur du tatouage

La protection est la même quelle que soit la couleur du tatouage

La protection est la même quelle que soit la couleur du tatouage

C’est totalement vrai comme allégation. Même si les tatouages de couleur prennent plus de temps à cicatriser que les tatouages à l’encre noir, la protection est la même. Toute exposition au soleil est à éviter pendant les jours qui suivent l’opération jusqu’à ce que la plaie soit guérie. Aussi, il est conseillé d’utiliser une crème solaire à fort indice (plus de 50) pour plus de précautions. Les crèmes pour enfants sont recommandées dans ce cas. Enfin, il est essentiel d’hydrater la peau régulièrement.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire